Une entreprise à la double nationalité

En janvier 2017, Oyst a pris possession de ses nouveaux locaux, à Paris.

Dans la capitale, entre salon de massage, bains chauds, jeux vidéo et salon pour dormir, la start-up espère vraiment réussir en séduisant les meilleurs. L'entreprise a été présentée en 2016, à l'occasion du salon du e-commerce qui s'est tenu à Paris. Prêt de trois millions d’euros ont été injectés afin de lancer la société Oyst, et trois autres le seront rapidement.

Une entreprise ambitieuse

Oyst n'a pas de concurrence directe et la start-up fera ce qu'il faut pour garder cette position de leader. Selon les dirigeants, les jeunes consommateurs sont tout à fait disposés à adopter ce genre de technologies pour leurs emplettes en ligne. À terme, Oyst lancera un algorithme qui devance les envies des internautes, en préachetant certains produits.

Oyst est le joker des sites marchands

Oyst apporte une véritable solution à la plus grande problématique pour les boutiques électroniques, la conversion. La société propose des ventes effectives et non de simples clics aux e-marchands, ce qui leur rapporte des achats sans risque. Les e-commerçants n’ont aucuns frais à prévoir, la rémunération de la start-up se fait grâce à un système de commissions sur les ventes. Un e-wallet comprenant l'ensemble des données du client est envoyé par la société Oyst sur le site internet du e-marchand, qui peut de cette manière garantir la livraison.

Grâce à Oyst, le processus d'achat sur internet est simplifié

Grâce à Oyst, on peut tirer un trait sur les ouvertures de comptes, les formulaires à rallonge et la délivrance des coordonnées bancaires. La start-up a été créée à partir d'une constatation : le processus pour acheter sur internet est très souvent complexe pour les internautes. Pour s'offrir des vêtements ou pour retenir un voyage, tout va devenir réellement facile. Oyst entend bien faire gagner beaucoup de temps à l'utilisateur, en lui permettant d'effectuer des achats en un seul clic et en toute sérénité.